Son ascension

C'est grâce aux évolutions apportées sur le plan politique à la condition des noirs qu'a pu naître la carrière politique d'un homme: Barack Obama. Avant de devenir président des Etats-Unis, il a connu une ascension hors du commun et bénéficié de soutiens très nombreux. C'est ce que vous allez découvrir à présent.

Le monde entier en est conscient. La victoire de Barack Obama est un événement qui va changer la vie des Etats-Unis, mais aussi du monde entier. Cette élection d’un métis à la présidence des Etats-Unis est un symbole d’égalité et d’espoir pour la population noire ou métisse.

Cette victoire, inespérée pour les noirs-américains qui ont vécu toutes les inégalités raciales aux Etats-Unis ces dernières années est le résultat de luttes et de combats.

Nous allons donc voir comment Barack Obama a pu arriver à la présidence des Etats-Unis.

Sur cette photo non datée, Barack Obama est entouré de ses grands-parents maternels, Stanley et Madelyn Dunham  

Il ne fut pas facile pour cet homme de réaliser la performance qui est aujourd’hui connue. Né d’un père kenyan, Barack Hussein Obama Senior, décédé à l’âge de 44 ans et d’une mère euro américaine, Barack Obama junior a plutôt connu un destin jusque là unique en devenant à 47 ans le premier président d’origine africaine d’un pays ou il y’a encore 50 ans les Noirs-Américains se battaient encore au prix de leurs vies pour retrouver leur statut d’Homme.

L’élection de Barack Obama à la présidence fascine toute la planète. Son exploit s’apparente à un rêve, un rêve pour lequel Martin Luther King avait lutté toute sa vie, un même rêve pour tous les Noirs-Américains. Il est né le 04 Aout 1961 à Honolulu, (Hawaii) quelques 6 années après une période où Rosa Parks et autres afro américains avaient pour obligation légale de céder leurs sièges à des blancs dans les bus.

De retour à Hawaï , après avoir passé quelques années en Indonésie, décidé à poursuivre ses études, Obama s’inscrit à l’université de Columbia en faculté des sciences politiques. Une fois son diplôme acquis,  il renonce, en raison des injustices que lui offre la société américaine, à des emplois dus à son rang pour se consacrer à l’encadrement des populations pauvres . Ecoeuré par les inégalités raciales, il pense à faire évoluer les choses en méditant sur les voies et les moyens qui lui permettraient un jour de changer le statut quo. C’est alors qu’il s’inscrit à l’université de Harvard  à Boston, jadis fréquenté par son père Hussein pour se consacrer à la maîtrise du droit. En dépit de son apparence, son talent hors du commun décide ses camarades à l’élire au prestigieux poste de président du journal des juristes, élu face à 18 autres candidats.

Barack Obama a été travailleur social dans les quartiers sud de Chicago, puis avocat en droit civil avant d’effectuer trois mandats au Sénat de l'Illinois de 1997 à 2004. Il enseigna aussi le droit constitutionnel à l’Université de Chicago de 1992 à 2004. Il connut l’échec lors de sa candidature à la chambre des représentants en 2000 puis obtint l’investiture du parti démocrate en mars 2004 pour devenir sénateur des Etats-Unis.

Il s’est distingué par son opposition précoce à la guerre lancée par George W. Bush en Irak. En 2002 , il déclare : « Je ne suis pas quelqu'un qui s'oppose à la guerre en toutes circonstances. Je suis opposé à une guerre stupide, non pas basée sur la raison, mais sur la passion, non sur les principes, mais sur la politique ». Cette opposition à la guerre lui servira de référence tout au long de sa campagne pour l'investiture de l'élection présidentielle américaine de 2008 pour contrer ses adversaires.

Sa compagne, depuis 1990 , est une femme de caractère connue pour son franc parlé et qui partage les mêmes préoccupations que son mari. Engagée dans des projets sociaux, l’épouse Obama finira par devenir la vice présidente de la clinique universitaire ou Obama est lui-même employé. C'est elle qui va propulser la carrière politique de son époux.

L’engagement légendaire d’Obama pour le besoin des "petites personnes", son combat constant pour briser les chaînes des inégalités sociales et ses fermes convictions seront des qualités qui le propulseront rapidement vers les sommets du parti démocrate.

En 1996, Obama devient sénateur de l’Etat de l’Illinois et fait par la suite une entrée remarquée au sénat américain comme unique individus d’origine africaine sur un total de 100 sénateurs. Deux années après, le brillant politicien pose sa candidature à l’élection de l’investiture démocrate pour les présidentielles. L’acte apparaît alors anodin, normal et le pari semble un tout petit peu osé . De toute façon on en a vue d’autre s’y essayer à l’exemple du Révérend Pasteur Jesse Jackson avec l’issue que l’on connaît. Peu de personne, même pas Hillary Clinton, croit alors en cet homme à l’éloquence d’un Malcom x.

Pourtant l’homme ne cesse d’impressionner. Son discours à Berlin permet à la planète d’admirer l’éclosion d’une super puissance de l’art oratoire. Il attire, il convainc. Il croit en ses idéaux de paix, d’égalité et de justice et sait le dire à travers des mots justes et captivants.

La réputation de celui qui passait au soir du 10 Février 2007 date de son dépôt de candidature, pour un candidat dont les chances étaient moindres, a brillamment franchit la ligne d’arrivée au matin du 05 Mai 2008 , son contrat de bail pour la Maison Blanche en poche. La tache réservée à l’homme sera sans doute proportionnelle à l’immense espoir placé en lui. Pour les africains du monde et du continent, l'exemple vient des Etats-unis, en espérant qu'il soit suivi dans certaines démocraties occidentales.

 Barack Obama

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site